Trail de Guillestre 29 aout 2010, 40km 2600 D+

Publié: 08/30/2010 dans Hobbies

Il fait beau et frais à Guillestre mais je ne me sens pas au top après ma première semaine sans voiture (une heure de vélo par jours çà aide pas à récupérer et à se reposer…), surtout que je suis venu de Grenoble en vélo.

 

http://www.trail.pays-du-guillestrois.com/

 

Bref, pour ne pas refaire la même erreur que le WE dernier je me place en première ligne avec toutes les stars ! Du coup, je sens que çà va être dur. Le départ est rapide mais je tiens bon, s’ensuit une bonne montée raide où je rejoins les hommes de tête, puis le parcours est plus rapide mais toujours avec des montées qui me permettent de me reposer. Arrivé au premier, seul et unique dernier ravitaillement, au bout de 20km, les stars ne prennent qu’un verre d’eau, je fais de même, il doit me rester un litre sur deux, çà peut le faire et il faut que je profite d’être dans le groupe de tête. Je continue donc, et là çà redevient super raide, cool ! Je gère au mieux les 5 premiers kilomètres de montée, je tiens bon, je suis dans le rythme, 800m de dénivelé en plus et encore la même chose et on est au col pour 10km de descente directe avec ses 2000m de dénivelé négatif…

 

 

On monte donc encore en altitude, il fait sec et je commence à sentir mon camelback qui se fait léger, la fin en eau est proche. La dernière montée est en vue et le groupe accélère, je tiens bon un instant, fini mon eau et craque à 300m du sommet, pour le coup je laisse filer tout les cadors. Au sommet la vue est mythique, il fait grand beau, je ramasse une edelweiss en souvenir mais il va falloir être fort mentalement car d’ici on voit le village de Guillestre, 2000m plus bas, 10km de descente çà va être long… çà commence par longer une arête, trop beau mais je commence à avoir mal au jambes, j’ai des suspicions de crampes de partout, je tiens bon quelques minutes en serrant les dents mais rien n’y fait, je n’ai plus d’eau et dois marcher, quelle déception ! Je ne peux que "courir" dans les parties raides, mais cela ne suffit pas, je me fais doubler à la pelle, 10, 20 puis une trentaine me dépassent, tant pis le sentier et beau et il faudra revenir en VTT pour la descente !

A peine dans les deux derniers kilomètres je retrouve la force de courir, histoire de ne pas passer l’arrivée en marchant. C’est pas grave, au moins je me serais fait vraiment plaisir à la montée, c’est le plus important. Au final, 32ème sur 70, en 5h30, 1h30 derrière le premier, juste à cause de la descente… Bref, la prochaine fois çà ira mieux. Prochaine étape, le trail du Revard (savoie).

commentaires
  1. Loïc dit :

    Montée avec le groupe de tête ! Ouah la classe mec ! La prochaine fois c’est la bonne !Félicitations !LLF

  2. Loïc dit :

    Sinon, bon ca le vélotaf depuis Gre !!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s