Fin de l’hiver : des cascades classiques majeures, des cascades mythiques, des ouvertures, de l’équipement et du dry !!

Publié: 03/12/2013 dans Uncategorized

Pour commencer dans la bonne humeur, une super vidéo du Team Les Collets sur l’Ice climbing Ecrins :

Il est trop fort ce Gilles !!

De plus je vous conseille de lire l’article de Jeff sur les réalisations marquantes de cet hiver : http://jeffmercier.blogspot.fr/2013/03/voies-mixtes-tres-dures-etats-des-lieux.html
Je rajouterais à ça la première réalisation féminine du D14 Iron Man à Eptingen (Suisse), les multiples répétitions de la Massue (Sixt Fer à Cheval) et l’ascension du Flocon de Koch (Fressinière).

**Encore une très belle saison d’hiver 2012/2013 qui a conjugué parfaitement la première période de dry sans neige pour skier ni rocher sec pour grimper puis la deuxième période de compétitions sans glace pour faire de la cascade et pour finir trois semaines de folies où l’on ne savait plus où donner du piolet !

Patrick Berthet, 300m, M8, WI5+
Vallée de Malaval, Lac du Chambon

la glace descend trés bas dans le M7, immense !!

la glace descend très bas dans le M7, immense !!

Ça faisait des années que je voulais la faire celle-là ! C’est une très très belle cascade avec une belle première longueur de glace et deux longueurs super classe de mixte au milieu !

Octave dans le début du M8

Octave dans le début du M8

Merci à JB et Mathieu pour le rééquipement complet.
Ici mon topo :

Topo cascade Patrick Berthet

Topo cascade Patrick Berthet

Pas besoin de friends ni de coinceurs, les deux longueurs de mixte sont entièrement équipé de spits. Pour la descente, rappel du dernier mur puis traverser les vires/pentes en rive gauche pour rejoindre le couloir menant au pied de la cascade.

New generation, 300m, D8, WI6
Vallée de Fressinière, Gramusat

Octave dans le M7

Octave dans le M7

Equipée l’année dernière par Deg et Jon, ce fut la cohue dedans l’hiver dernier. Il faut dire que la première longueur de dry est complètement collector ! La plus belle longueur de dry du secteur. Cette année, pas de trace devant nous, le grand luxe ! La première longueur de dry (D8, 30m) est super majeure, partiellement équipée il ne faut qu’un petit jeu de camalot du 000 au 3 pour compléter. Super fissures à lames, très belles réglettes crochetantes et des pieds là où il faut ! Le bonheur, on avance sereinement.

Je me régale dans le D8

Je me régale dans le D8

La deuxième longueur de mixte est un peu plus facile (M7, 20m), une traversé en dévers sur gros bacs pour rejoindre la glace. Ensuite on termine par 60m de glace avec une première partie bien difficile avec des passages de méduses en dévers à nettoyer, un gros grade 6 lors de mon passage ! Trop classe !

C’est chouette, 150m, WI5, M4
Ouverture avec Nicolas Favresse le 26/02/2013
Bourg d’Oisans, mur du pontet

Le mur du Pontet à Bourg d'Oisans

Le mur du Pontet à Bourg d’Oisans

Les cascades du secteur du Pontet n’ont été grimpable que 3 ou 4 fois en 20 ans et je n’avais jamais vu cette ligne d’aussi bien formé à droite de Marius ou Margueritte.

Une bonne année en 2009 à gauche et une année exceptionnelle à droite en 2013

Une bonne année en 2009 à gauche et une année exceptionnelle à droite en 2013

Facile mais vraiment rare il fallait absolument que j’y aille ! Bon, la première longueur n’était pas assez épaisse pour mettre des broches quand même…

L1 improtégeable

L1 improtégeable

Mais ça valait le coup, la troisième longueur est vraiment sympa et bien raide, en regardant vers le bas on voit bien la coulée étroite de 5 ou 6 mètres que l’on est en train de gravir.

au départ de L3

au départ de L3

en plein dans L3

en plein dans L3

Pour la sortie, heureusement que j’avais mon joker, spécialiste du rocher pourri et terreux, Nico fera le premier passage après un peu de nettoyage…

L4 dans du "chouette" rocher !

L4 dans du « chouette » rocher !

Chez Toine, 250m, D7, M7, WI5
Lac de Montriond

Le départ de Chez Toine

Le départ de Chez Toine

Une super ligne à recommander vivement ! Tout est largement bien équipé de spits. La première longueur en dry n’est pas si difficile que çà mais le rocher parfois délité ralenti la progression mais cette longueur est sympa quand même (M7).

L1, M7

L1, M7

On arrive alors sur une vire avec un relais facultatif que j’ai shunté. On traverse alors cette vire avec de la glace (sympa) pour rejoindre une pure fissure sur quelques mètres afin de rétablir sur une terrasse (relais) (M6). Vraiment trop classe la fissure !

La fissure classe de L2

La fissure classe de L2

Ensuite la longueur suivante est vraiment majeure, un dièdre rigolo entre rocher et glace (3 spits) (M5) puis un mur raide avec une colonne étroite de glace que l’on protège à coté dans le rocher avec quelques spits,

Une pure longueur de mixte en L3 !

Une pure longueur de mixte en L3 !

on rejoint alors une vire (relais facultatif) pour terminer par un mur raide sur 15m (grade 5).

Un beau mur de glace pour L4

Un beau mur de glace pour L4

Après avoir franchi deux petits ressauts de glace entrecoupée de pentes de neige sur 60 m on arrive à la deuxième partie en dry de la voie. Une première partie pas très évidente avec trois rétas à passer où l’on n’a pas trop envie de tomber (D5)

L5 technique en D5

L5 technique en D5

pour arriver à un peu de glace (relais facultatif) afin de prendre pied dans un léger dévers fissuré par bonheur juste comme il faut ! (D6) On rejoint alors une draperie pour finir dans une super longueur de glace (grade 5), 60m.

Super dernière longueur !

Super dernière longueur !

Une super journée de bonne humeur avec les amis !!

La truite magique, 40m, M8
Equipement les 1, 2 et 3 mars 2013
Bouvante, Cascade du saut de la truite

Bon dieu !! 5 années que ce dévers magique me hantait !! Déjà, la cascade du saut de la truite est majeure (dans mon top 5) avec ces 4 longueurs en 5+/6 et le cadre mythique de ce cirque.

Le mythique saut de la truite !!!

Le mythique saut de la truite !!!

Mais alors quand on arrive à la fin de cette cascade (énorme source de la Lyonne) on découvre ce grand dévers de 30m de haut et large de 50m avec une multitude de stalactites et draperies en tous genres avec des formes sorties tout droit des derniers films fantastiques ! Ces sculptures sont hallucinantes, du jamais vu.

L'objet du délit

L’objet du délit

Avec le vent qui remonte la gorge, l’eau et la neige qui coulent du plateau on a droit à un spectacle magique. Cette longueur est un don du ciel, je l’ai équipé du bas en grimpant sur les super prises évidentes rendant la chose facile, c’était inespéré ! Merci à mon « belay bitch » : Pierrot.

La régalade à l'équipement

La régalade à l’équipement

La sortie en « glace » (plutôt neige sculptée inconsistante) aura nécessité plus de nettoyage et de persévérance mais le résultat est là. C’est la longueur de dry/mixte la plus jolie que j’ai grimpé, énormes prises naturelles, dévers, énorme quantité de glace et sortie mixte en dévers pour finir par quelques mètres en glace, le top !

un peu de dévers pour aller goûter à la glace

un peu de dévers pour aller goûter à la glace

Encore du dévers

Encore du dévers

La cerise sur le gâteau !!

La cerise sur le gâteau !!

Et ce n’est pas la seule ligne que j’ai équipé… Vivement l’hiver prochain pour retourner équiper et grimper là-bas !!!!

No Figure 4, 40m, D15 ?
France, Usine

à la fin du toit, 30m d'avancé...

à la fin du toit, 30m d’avancé…

Une nouvelle voie de ma création pour essayer de donner un peu de fil à retordre aux meilleurs dry-tooleurs qui enchaînent tous Iron Man à Eptingen (D14 en Suisse). Plus de détails au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s